Et si la rose…

9056,00

by Jory Pradelle

HAUTE COUTURE

MATIÈRE Laine

TECHNIQUE Tufté main

DIMENSIONS 300 x 300 cm

PRIX TTC* 9056,00

* Comprenant l’emballage du produit, sa livraison à votre domicile quel que soit votre pays de résidence.

 
VOUS SOUHAITEZ DU SUR-MESURE ?
FAITES-NOUS PART DE VOTRE DEMANDE

Disponible sur commande

Description

tufté main

La technique du tuftage main est un procédé qui mêle savoir-faire ancestral et outil de tissage moderne. En effet, sur le canevas parfaitement tendu sur un métier vertical, l’artisan reporte à la main le graphisme du futur tapis avec la plus grande précision. L’implantation des fils, brin par brin, se fait manuellement à l’aide d’un pistolet sur l’envers du canevas, en suivant les couleurs, le dessin et les différentes hauteurs de mèche. PINTON a fait preuve d’innovation en étant l’une des premières manufactures à utiliser la technique du tuftage au pistolet pour la fabrication de certains de ses tapis et pour la fabrication de certaines de ses moquettes. C’est l’unique manufacture française à offrir une telle qualité de tapis tufté. Cette technique permet une production plus rapide que le tissage au point noué. Enfin, le tuftage main offre un large éventail d’épaisseurs possibles. La méthode du carving permet ensuite de sculpter la laine et créer des reliefs sur le tapis ainsi tissé. Dès le début des années 90, PINTON s’est spécialisée dans la réalisation de tapis tuftés main pour lesquels elle collabore aussi avec des designers et des artistes célèbres.

la laine

Fibre d’origine animale, la laine est issue le plus souvent de la toison des moutons. Dès 5000 avant J-C on filait la laine. A l’époque romaine, la laine, comme le cuir et le lin sont les matières principales utilisées pour confectionner les vêtements. Avec la mécanisation progressive et l’évolution des élevages, la laine va devenir au Xe puis au XIIe siècle le poumon économique de plusieurs états. Réputée pour ses qualités d’isolant thermique et phonique, la laine a également l’avantage d’absorber l’humidité. C’est une matière noble et intemporelle utilisée depuis la nuit des temps pour sa solidité et sa durabilité. PINTON utilise soit une laine locale dont les fibres sont plus courtes et cardées, ce qui la rend plus gonflante et plus volumineuse, soit une laine spécifique de Nouvelle Zélande dont les fibres longues et peignées sont plus résistantes au très grand passage. Ces deux laines sont filées (cardées ou peignées) et teintes à la filature de Felletin. Qu’ils soient réalisés en 100% pure laine vierge ou composés d’autres matières comme le lin, la soie, le bambou, le cuir ou bien d’autres encore, les tapis et moquettes en laine PINTON sont un gage de confort et de qualité.

Jory
Pradelle

Jory Pradelle

Jory Pradelle suit des études à l’école des Beaux-Arts de Paris. Une fois diplômé, il se tourne vers la sculpture à laquelle il se consacre pendant une vingtaine d’années, donnant naissance à de nombreuses œuvres en bronze et en pierre taillée. En 1990 il découvre la tapisserie et se passionne immédiatement pour ce mode d’expression et de création à mi-chemin entre l’artisanat traditionnel et la peinture. Il se concentre alors sur la couleur et la structure de la composition dans l’espace des tapis qu’il créé. Ainsi, les formes ces derniers s’échappent-elles souvent du cadre, dans des géométries déstructurées. Peu à peu, Jory Pradelle met au point une collection d’une centaine de tapis contemporains réalisés à la main dans des matières naturelles. Installé à Aubusson, il consacre sa vie artistique à l’univers du tapis, dont il a acquis un à un tous les savoir-faire, du dessin à la tombée de métier.

Une telle passion devait un jour ouvrir les portes des ateliers de PINTON qui tisse en tant que fabricant, les tapis de cet artiste qui ne cesse de repousser les limites de son expertise.