Chouette

5216,95

by stéphanie Mercier

HAUTE COUTURE

MATIÈRES Laine, Coton, Fils phosphorescents

TECHNIQUE Tufté main

DIMENSIONS 130 X 170 cm

PRIX TTC* 5216,95

* Comprenant l’emballage du produit, sa livraison à votre domicile quel que soit votre pays de résidence.

VOUS SOUHAITEZ DU SUR-MESURE ?
FAITES-NOUS PART DE VOTRE DEMANDE

Disponible sur commande

Description

le coton

Le coton provient de la fibre végétale qui entoure les graines du cotonnier. On trouve des traces du coton en Égypte Ancienne ou Mexique, qui dateraient de 7000 ans. La culture du coton se répand en Amérique, en Afrique et en Eurasie. Arrivé en Europe au IIe siècle avant J-C, son histoire sur ce continent ne débute réellement qu’avec la création des compagnies de commerce des Indes Orientales. La culture du coton ne cesse alors de se développer pour devenir la fibre naturelle la plus utilisée au monde. Plus difficile à filer que le lin en raison de ses fibres courtes, il a cependant une texture plus dense. Le coton est un très bon isolant grâce notamment à ses qualités exceptionnelles d’absorption de l’humidité. Il est donc chaud, doux et confortable. PINTON tisse cet incontournable du textile seul ou mélangé à d’autres matières aussi bien en Haute-Couture qu’en Prêt-à-Porter. En tapisserie, le coton est très rarement utilisé seul et s’associe le plus souvent à d’autres matières. Il compose généralement le fil de chaîne.

Le coton est une matière qui peut être travaillée en un fil continu qui forme des boucles, technique appelée bouclé. Il peut être aussi travaillé en velours : avec des fils coupés à la surface du tapis, ou en bouclé coupé, mélange des deux techniques.

Stéphanie
Mercier

Stéphanie Mercier

Stéphanie vit et travaille à Paris. Diplômée des Arts Décoratif de Paris en image imprimée, elle devient illustratrice indépendante et développe un univers onirique et personnel dans des bandes dessinées où elle se met en scène, Tous les jours la grande chose (2009), Créature hormonale (2012) aux Editions Piktos et La tristesse du bulbe rachidien (2017). Elle a illustré plusieurs articles pour des magazines dont Néon, Ça m’intéresse, etc. Elle a réalisé plusieurs affiches de cinéma et enseigne depuis 2010 à l’école Prép’art en dessin et illustration. Son travail sur l’adolescence, SEUM, en collaboration avec la photographe Véronique Augry a été exposé à la Loo&Lou Gallery à Paris et a donné naissance à un livre éponyme. Elle a créé la série de dessins Enfances, pour l’Atelier Autonome du livre à Mosset, dans les Pyrénées, où elle a été exposée après y avoir séjourné dans le cadre d’une résidence d’artiste.

Il y a, parmi la collection de tapis d’enfants imaginée par Stéphanie Mercier pour PINTON, un tapis baptisé Chouette d’après l’animal qu’il représente. Pour lui, Stéphanie Mercier a proposé de travailler la laine avec des fils phosphorescents. Représentatif de l’univers magique tout en délicatesse de la créatrice, ce tapis invite à la rêverie.

la laine

Fibre d’origine animale, la laine est issue le plus souvent de la toison des moutons. Dès 5000 avant J-C on filait la laine. A l’époque romaine, la laine, comme le cuir et le lin sont les matières principales utilisées pour confectionner les vêtements. Avec la mécanisation progressive et l’évolution des élevages, la laine va devenir au Xe puis au XIIe siècle le poumon économique de plusieurs états. Réputée pour ses qualités d’isolant thermique et phonique, la laine a également l’avantage d’absorber l’humidité. C’est une matière noble et intemporelle utilisée depuis la nuit des temps pour sa solidité et sa durabilité. PINTON utilise soit une laine locale dont les fibres sont plus courtes et cardées, ce qui la rend plus gonflante et plus volumineuse, soit une laine spécifique de Nouvelle Zélande dont les fibres longues et peignées sont plus résistantes au très grand passage. Ces deux laines sont filées (cardées ou peignées) et teintes à la filature de Felletin. Qu’ils soient réalisés en 100% pure laine vierge ou composés d’autres matières comme le lin, la soie, le bambou, le cuir ou bien d’autres encore, les tapis et moquettes en laine PINTON sont un gage de confort et de qualité.

le phosphorescent

fils_phosphorescents

La phosphorescence est un phénomène propre à certains matériaux qui continuent à émettre de la lumière après avoir été éclairés. En d’autres termes : après avoir emmagasiné la lumière, ces matériaux la restituent peu à peu dans l’obscurité sans qu’il n’y ait ni combustion, ni friction. Le terme phosphorescence est une extension du mot phosphore qui vient du grec, phos signifiant lumière et phoros, porteur. C’est un alchimiste allemand qui, au XVIIe siècle, aurait découvert par hasard le phosphore alors qu’il cherchait à découvrir la pierre philosophale. Il existe des corps spontanément phosphorescents comme certains mollusques ou certains insectes. Si elle trouve de nombreuses applications de nos jours, notamment dans le domaine de la sécurité, la phosphorescence continue d’exercer une forme de fascination par son aspect un peu magique. Mêlés à d’autres matières comme la laine, les tapis PINTON composés de fils phosphorescents créent un effet féérique dont on ne se lasse pas.

tufté main

La technique du tuftage main est un procédé qui mêle savoir-faire ancestral et outil de tissage moderne. En effet, sur le canevas parfaitement tendu sur un métier vertical, l’artisan reporte à la main le graphisme du futur tapis avec la plus grande précision. L’implantation des fils, brin par brin, se fait manuellement à l’aide d’un pistolet sur l’envers du canevas, en suivant les couleurs, le dessin et les différentes hauteurs de mèche. PINTON a fait preuve d’innovation en étant l’une des premières manufactures à utiliser la technique du tuftage au pistolet pour la fabrication de certains de ses tapis et pour la fabrication de certaines de ses moquettes. C’est l’unique manufacture française à offrir une telle qualité de tapis tufté. Cette technique permet une production plus rapide que le tissage au point noué. Enfin, le tuftage main offre un large éventail d’épaisseurs possibles. La méthode du carving permet ensuite de sculpter la laine et créer des reliefs sur le tapis ainsi tissé. Dès le début des années 90, PINTON s’est spécialisée dans la réalisation de tapis tuftés main pour lesquels elle collabore aussi avec des designers et des artistes célèbres.