Kindy

8324,00

by Jacques Borker

MATIERE Laine & Tencel

TECHNIQUE Tufté main

DIMENSIONS 180 x 250 cm

PRIX SUR DEMANDE. NOUS CONTACTER.

Rupture de stock

Catégories : , , Étiquette :

Description

le tencel

Le Tencel®, marque déposée et autre nom du lyocell, est produit à partir de pulpe de bois, généralement d’Eucalyptus. Il est apparu très récemment sur le marché du textile puisqu’il a été produit pour la première fois à la fin des années 80 et commercialisé en 1992. C’est une matière fabriquée en Europe et particulièrement innovante. Son processus de fabrication est très court puisqu’il faut seulement deux heures entre la coupe du bois et le filage. La culture du bois nécessaire à sa fabrication est particulièrement propre : elle est peu gourmande en eau et ne nécessite aucun pesticide. C’est une fibre textile particulièrement douce au toucher, élastique, résistante et durable. Elle a une excellente capacité d’absorption de l’humidité tout en restant sèche en surface. Le lyocell se prête parfaitement au mélange avec d’autres matières et donne aux tapis PINTON une touche contemporaine d’une belle suavité.

le bambou

La fibre de bambou est apparue récemment dans l’industrie textile. Elle est obtenue à partir de pâte de bambou. Une partie de la pulpe du bambou est dissoute pour obtenir un liquide épais appelé viscose qui sera filtré et extrudé à travers une plaque percée de trous minuscules pour former des fils continus. Le bambou a un rendement bien plus important que toutes les autres fibres naturelles. La culture de la plante n’exige aucun produit chimique et offre une formidable capacité de stockage de carbone en dégageant beaucoup d’oxygène. En plus de ses qualités écologiques, le bambou capte l’humidité et se révèle très résistant. Enfin, il est d’une douceur exceptionnelle et d’un moelleux accueillant. Que ce soit pour le pôle PINTON Manufacture ou le pôle PINTON Edition, le bambou a toute sa place dans la composition des tapis de la maison auxquels il prête ses qualités et sa luminosité uniques !

Le bambou se travaille aussi bien en bouclé dont le fil continu forme des boucles à la surface du tapis, qu’en velours, dont les fils qui se trouvent à la surface du tapis, sont coupés. Enfin, il peut aussi être travaillé en bouclé coupé qui est un mélange des deux techniques.

tufté main

La technique du tuftage main est un procédé qui mêle savoir-faire ancestral et outil de tissage moderne. En effet, sur le canevas parfaitement tendu sur un métier vertical, l’artisan reporte à la main le graphisme du futur tapis avec la plus grande précision. L’implantation des fils, brin par brin, se fait manuellement à l’aide d’un pistolet sur l’envers du canevas, en suivant les couleurs, le dessin et les différentes hauteurs de mèche. PINTON a fait preuve d’innovation en étant l’une des premières manufactures à utiliser la technique du tuftage au pistolet pour la fabrication de certains de ses tapis et pour la fabrication de certaines de ses moquettes. C’est l’unique manufacture française à offrir une telle qualité de tapis tufté. Cette technique permet une production plus rapide que le tissage au point noué. Enfin, le tuftage main offre un large éventail d’épaisseurs possibles. La méthode du carving permet ensuite de sculpter la laine et créer des reliefs sur le tapis ainsi tissé. Dès le début des années 90, PINTON s’est spécialisée dans la réalisation de tapis tuftés main pour lesquels elle collabore aussi avec des designers et des artistes célèbres.

Jacques Borker

Jacques Borker, né le 29 septembre 1922 à Paris, en France, fut l’un des premiers designers de tapis d’art français. Il est actuellement artiste peintre sur plexiglas. Jacques Borker a étudié diverses disciplines artistiques à École des beaux-arts, où il était un contemporain et ami de Le Corbusier, Charlotte Perriand, Jean Lurçat, Zao Wou-Ki, Pierre Soulages et Hans Hartung. Son travail a été exposé dans des galeries d’art et musées dans de nombreuses villes à travers le monde, y compris Paris (par exemple, aux Galeries Lafayette), Stuttgart (musée Mercedes-Benz), New York, Marseille, Londres, Genève, Lausanne, Hong Kong, Francfort, New Delhi et Vilnius.

PINTON a eu le privilège de découvrir l’ensemble de son oeuvre au cours d’entretiens exclusifs dans l’atelier de l’artiste : un endroit foisonnant, à l’image de ses créations et de son expérience sans pareille en tant qu’artiste-plasticien.